En littérature on appelle ça une antithèse ou un paradoxe (que le brillant étudiant de lettres qui lira ces lignes nous jette la première pierre) : «faribole» signifie en gros «parole sans valeur, sans intérêt, frivole», alors que le contenu de cette revue est tout sauf ça. Nous avons rencontré son rédacteur en chef, Pierre-Alexandre, étudiant de 22 ans en L3 d'Histoire.

Lire la suite de l'article sur Jeunes O'Centre > http://jeunesocentre.fr/lieux-gens-services-pres-de-chez-vous/faribole-une-revue-gratuite-par-les-etudiants-et-pour-les-etudiants.html

© Laurent Geneix pour le Conseil régional du Centre - Mars 2013

visuel Faribole